• Sombrer dans la routine ou l'ennui ne vient pas uniquement quand on a peu à faire ou quand on a le sentiment de ne plus avancer ,de toujours répéter les même taches mais cela peut venir aussi d'une surcharge.Il ne faut pas se rendre malade mais plutôt  chercher  des astuces  pour casser cette routine.

    Pour commencer,il faut savoir repérer ou se manifeste cette routine ? quelles sont les choses que vous faites tout les jours et qui ne vous procurent rien ? les gestes improductifs ? donc faire une liste pour agir ensuite.

    Vous voulez essayer,alors en voici quelques unes:

    1-Changer son mode de transport,au lieu d'un taxi essayez le bus ou le métro ,vous aurez plus de temps avant de joindre votre lieu de travail,plus de personnes à voir,plus de temps pour lire le journal par exemple.

    2-Prenez de temps à autre un autre chemin en rentrant du travail.

    3- Buvez et prenez autre chose avec vos collègues.

    4- Oubliez votre téléphone ou smartphone dans une autre pièce ou l’éteindre de temps à autre.Il vous stresse car c'est un effet indésirable de la technologie.

    5- Faire le ménage de son bureau,eh oui tout comme  pour la maison alors on range autrement,on trie,on nettoie,on jette,...on aère son bureau et parfumer aussi pourquoi pas .

    6- On personnalise son espace de travail avec des cadres,photos,....

    7- Améliorer ses relations avec ses collègues en leur apportant quelques chose à manger de temps à autre dans les occasions ou même sans.

    8- Aller voir ses collègues de l'autre étage avec qui on communique rarement ou juste par téléphone et leurs présenter les félicitations à l'occasion d'une fête par exemple.

    9- Changer la couleur de sa serviette ou son porte documents ou son cartable si on a un autre qu'on a mis dans son armoire une fois et oublié depuis.

     

    Voilà quelques astuces simples dont j'ai  moi même essayé quelques unes d'entre elles.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • En hiver aussi on a besoin de boisson fraiche mais économique, énergétique et calorifique aussi.Alors je vous donne quelques astuces pour une boisson simple à différentes façon , les voici :

    1- Le jus : d'une pamplemousse+une orange+un citron avec de l'eau + du sucre + quelques gouttes d'eau de fleurs d'oranger.

    2- Le jus d'une pamplemousse +un citron +zeste de citron +eau+sucre.

    3- le jus d'un :citron+zeste de citron +sucre+quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger+eau.

    Voilà trois astuces pour une pamplemousse ,une orange et un citron.Il est comme méme préférable de prendre ces jus sans sucre.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • C’est un terme que j’ai choisi pour designer un pain qui n’est pas vraiment ce qu’il est.Pour cela ,lisant d’abord ces quelques recueils sur les matières ou substances ajoutées aux pain ,gateaux,….et les journaux et leur enquètes.

    LES AMELIORANTS, CORRECTEURS OU REGULATEURS

    Ces termes désignent l'ensemble des produits naturels ou de synthèses qui permettent de corriger les défauts des farines ou de faciliter les opérations de fabrication.
    Il n’ont pas de définitions légales et désignent les additifs, auxiliaires technologiques et adjuvants.

     

    Adjuvant :


    Substance d'origine naturelle utilisées pour corriger, améliorer ou faciliter la fabrication d'un produit donné. Ils sont :
    - gluten
    - malt
    - farine de fèves
    - farine de soja ou de soya
    - levure désactivée.

     

    Les additifs en boulangerie :


    L'additif est une substance, ou un mélange de substance autre qu'un ingrédient, ajoutée volontairement aux aliments à des stades différents de leur fabrication et que ces dérivés deviennent directement ou indirectement un composant de ces denrées alimentaires. Tous les additifs sont codifiés de la façon suivantes : E suivie d'un nombre à 3 chiffres.

     

    Auxiliaire technologique :


    Ce sont des substances, qui comme les additifs ne constituent pas habituellement des ingrédients alimentaires mais qui interviennent au cours de l'élaboration d'une denrée alimentaire.
    Actuellement, toutes les enzymes sont classées dans les auxiliaires technologiques.
    Tout ce qui se termine en "ase" est une enzyme.
    Exemple : amylase.

     

    Additifs alimentaires: précisions sur le principe du transfert


    Les additifs alimentaires peuvent soit être ajoutés par un professionnel de l’alimentation dans son produit, soit être présents dans l’une des matières premières utilisées dans la fabrication de ce produit. Dans ce dernier cas il s’agit d’additifs dits de transfert. Concernant la mention de ces additifs de transfert sur l’étiquetage du produit fabriqué à partir des matières premières les contenant, la règle générale est l’obligation d’étiquetage.

    Point de vue journaux……

     «les composantes de l’améliorant sont un secret professionnel du fabricant qui ne donne aucune indication sur l’emballage». De plus, certains boulangers mal intentionnés, mettent un excès d’améliorant pour accélérer la cuisson et augmentent ainsi le nombre de fournées. Un indice visible à l’œil nu est la couleur du pain suspect qui est sa couleur rougeâtre.
    De plus «la société ne peut révéler cette composition, car cela relève du secret commercial», selon le conseiller du président de SAF France, Claude Lemoine. SAF Djazaïr dispense des formations pour les boulangers algériens afin de mieux utiliser l’améliorant produit par eux et la levure.


    LES AMELIORANTS SERAIENT «CANCERIGENES»


    Le directeur d’une école privée fraîchement agréée en qualité-hygiène, sécurité et protection de l’Environnement (QHSE), Abdellah Seddiki, affirme au sujet du rôle et des risques pour la santé de l’ajout de l’améliorant dans la fabrication du pain qu’il a eu la même réponse de la part des boulangers du coin (à Mohammadia). Ces derniers disent, selon lui, que «dans les fours rotatifs la pâte retombe, sans cet améliorant ». Il ajoutera : «Ici àMohamadia, des contrôleurs du ministère du Commerce semblent passer régulièrement».

           Toutefois, son médecin pense que «ces améliorants sont cancérigènes». S’agissant de la règlementation, il soulignera : «Nous avons des textes pour tout, mais leur application est plutôt rare».
      Interrogé sur cet éventuel danger de l’améliorant dans le pain, une source sanitaire, ayant requis l’anonymat, fait savoir qu’une étude est en cours pour déterminer la toxicité de certains ingrédients alimentaires.

    Qu’est ce qu’on mange , du pain ou quoi ? Je préfère le pain fait maison ou le traditionnel fait par les quelques boulangers de ma ville. C'est propre et sain.

    Bon appétit

    Sources :

    http://www.boulangerie.net/forums/bnweb/dt/additif.php

    http://www.vitaminedz.com/l-ameliorant-serait-dangereux-pour-la-sante/Articles_15688_300806_31_1.html

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire