•    Qu’est ce qu’un timbre postal ?

        images  Le dictionnaire Larousse nous propose la définition suivante : 

    «  Vignette de valeur conventionnelle émise par une administration postale et destinée à affranchir les envois confiés à la poste. (Le timbre-poste fut adopté en France en 1848, à l'instigation d'Arago, directeur général des postes ).

     

        Qu’est ce que la philatélie ?

          Toujours Le dictionnaire Larousse , nous propose la définition suivante : «  Science, étude, recherche des timbres-poste et, éventuellement, d'objets connexes comme les marques d'affranchissement » .

     

        La diffusion de l'activité

           Le premier timbre fut émis en Grande-Bretagne le 6 mai 1840 par Sir Rowland Hill. timbre-nostalgie

    Très vite, de nombreux pays suivirent cet exemple. Véritable révolution dans l'économie de l'acheminement du courrier – le destinataire ne paie plus le port des plis et il n'y a plus qu'un seul tarif, quelle que soit la distance d'acheminement –, le timbre devint rapidement un support d'identité nationale au même titre que la monnaie. Dès le départ, la collection de timbres constitua un moyen de découverte ludique des pays du monde.

          La philatélie, appelée alors « timbromanie », a pris naissance en France en 1849 et  l'idée de collectionner apparut au cours des années 1850. Depuis, nombre de personnages illustres ont été séduit par la collection des timbres, tels que le pape Pie IX, George V (roi de Grande-Bretagne), Alphonse XIII (roi d'Espagne), Fouad Ier (roi d'Égypte), le président Roosevelt (États-Unis), Rainier III (prince de Monaco). Le mot « philatélie »fut lancé par le Français Herpin en 1864

         Il existe aujourd'hui des musées de la Poste dans la plupart des grandes villes du monde, ainsi que des négociants professionnels de timbres de collection.

     

        Le marché et son organisation

         Les États ont le monopole de l'émission du timbre. Compte tenu de la recette budgétaire que représentent les timbres, les États ont tendance à multiplier les émissions au-delà des besoins réels, et nombre d'entre elles alimentent le marché de la collection, notamment les vignettes sans utilité postale. 

    Les timbres les plus chers sont les quelques exemplaires conservés des premiers timbres émis. Ainsi, un timbre des États-Unis de 1845, exemplaire unique conservé sur une lettre, a atteint la valeur de 137 200 €s. Le timbre européen le plus cher (environ 122 000 €s) est espagnol ; il date de 1851..

     

        Pourquoi collectionner ?

            L'objectif du collectionneur est de rassembler et d'accumuler tous les timbres émis depuis le début de leur émission, témoins de notre passé commun, de celui des autres pays du monde. L'objectif du philatéliste est de comprendre et de démontrer l'histoire de ce timbre et de son utilisation. Avec les illustrations des timbres est né la collection thématique qui illustre plutôt les messages exprimés par le timbre lui-même que par les messages qu'il a colporté ou des moyens qu'il a employé pour y parvenir!

     

        Comment collectionner ? 

            Il n’existe aucune règle absolue qui oblige à collectionner une chose plutôt qu’une autre. On collectionne ce qu’on veut mais il est bon de le faire avec méthode. Par exemple, avoir une collection d’un pays précis et d’une période précise, ou une collection générale c’est à dire du monde entier, ou encore une collection des pays d’un continent, du costumes d’un pays , des animaux, des fleurs, des bateaux, ect . C’est ce qu’on appelle une collection thématique ou une collection de genre.

     

        Ou se procurer  des timbres ?

         Des dons de la familles, des amis, qu’ils reçoivent sur leur courriers, ou un don d’une collection complète d’une vielle personne ou en échangeant avec d’autres philatélistes aussi.

     

        Que faut-il comme matériel ?

                                           

    2742-istock-000004912287xsmall-s-   Toughened Glass Wash Basin Tinted Glass Sink Glass Vessel Gpi13amdc    

     

     

     

     

     

       Une loupe : pour examiner le timbre dans tout ses détails : la finesse de la gravure, les dents, le pays, caractères,…  

       Une pince : pour manipuler les timbres sans les abimer. Que ses bouts soient recourbées, ou ovales et non tranchants. Il faut bien nettoyer après usage et la ranger dans un endroit sur, ou dans un étui

       Une cuvette : pour décoller les timbres, en les faisant tremper dans une assiette ou une petite bassine d'eau tiède. La colle va fondre et le timbre va se détacher tout seul !

       Un papier buvard :ou papier absorbant, pour sécher le timbre

       Un odontomètre :pour mesurer les dentelures du timbre

        Des ciseaux :Pour découper le papier des enveloppes qui entoure les vignettes

       Un classeur :Pour y mettre les timbres et les classer .

       Un album : pour les timbres neufs, avec de petites pochettes transparentes.

     

     

     
       

     


     

    Bibliographie :

    1-Dictionnaire Larousse.2012, http://www.larousse.fr/dictionnaires

    2-catalogue Yvert ,Le timbre cet inconnu, ed Yvert &Tellier, France,1967,24pages.

    3- http://www.coppoweb.com/momes/fr.m_mat.php

    4- http://www.multicollection.fr/Classer-ses-timbres-Album-ou.html

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires